mercredi 13 janvier 2016

Tout peut arriver de Jonathan Tropper




(Traduit de l’américain par Nathalie Peronny)

Entrer dans un livre de Jonathan Tropper,  c’est s’assurer un bon moment de lecture entre humour, sensibilité, et personnages attachants qui ont une fâcheuse tendance à remettre leur vie en question, mais tout cela ne se fait pas sans dégâts...

J’avais beaucoup aimé Le livre de Joe, et j’ai tout autant apprécié ce roman-là.

4e de couverture :

Zach mène la belle vie. Trentenaire fiancé à une femme superbe, il habite un immense appart dans l’Upper West Side. Jusqu’à « ce jour où rien ne va plus ». Manathan est réveillé par une secousse et Zach par un inquiétant problème de santé. Et puis il y a son père, de retour après sept ans d’absence. Pourtant, il devrait savoir d’expérience que tout peut arriver !

Aucun commentaire: