lundi 18 janvier 2016

« Entre deux bleus » de Marie-Stéphane Vaugien





Aux éditions EnvolÉmoi

Marie-Stéphane Vaugien a été hôtesse de l’air durant une trentaine d’années. Elle a aimé profondément ce métier mais, en parcourant le monde, elle a côtoyé aussi bien le beau, le laid, l'époustouflant, le saisissant,  tout en y laissant beaucoup d'elle-même… Derrière l’image lisse et le sourire sans cesse affiché se dessine la sensibilité à fleur de peau d’une femme qui, durant toute sa carrière, a tenté de concilier le bleu du ciel, le bleu de la mer et les bleus à l’âme…

Entre émotion, sourire, humour, situations cocasses ou dramatiques, l’auteur se dévoile, avec pudeur, mais surtout avec une incroyable humanité qui fait du bien à notre âme à nous…


4e de couverture :

Après son dernier atterrissage professionnel, Marie-Stéphane Vaugien ressent le besoin de nous faire partager son expérience. Avoir eu la chance de rencontrer l’homme, la femme, l’enfant de tous les continents ; savourer le plaisir des destinations lointaines, découvrir, s’enrichir de mille langues, mille saveurs, autant d’odeurs et musiques, un foisonnement de cultures et de paysages envoûtants. Mais aussi, souvent, côtoyer sous toutes les latitudes, parfois même toucher du doigt, voir ou entendre, la misère universelle, la bêtise humaine, les catastrophes naturelles, les conflits armés, la souffrance… Et tout cela, trop brièvement entre deux vols.

Le métier d’hôtesse de l’air, c’est, de plus, passer sa vie à parcourir le monde sans pouvoir jamais véritablement l’embrasser. Une vie toujours ailleurs sans être jamais vraiment là, sans avoir le temps de bâtir un foyer, de construire son « sweet home » au bord du fleuve. Une vie de paraître où l’on doit sans cesse rassurer les voyageurs, mais où vous trouvez bien peu de monde à qui vous confier. Une vie de sacs et de ressacs dans l’océan du ciel avec souvent comme seuls bagages plusieurs heures de décalage horaire et une courte nuit d’hôtel. Une vie qui vous donne quelques fois le vertige de l’être.

Dans cet ouvrage, loin du cliché, et de l’image d’Épinal que nous nous faisons du métier d’hôtesse de l’air, Marie-Stéphane Vaugien nous fait partager sa vie  nomade par petites touches, d’une destination à l’autre, d’une rencontre à l’autre, nous fait visiter les coulisses d’une profession aussi mal connue qu’exigeante, avec tact et humanité.

Bienvenue à bord !

Pour commander ce livre, envoyer un mail à : envolemoi.editions@gmail.com

Prix de vente public : 14,00 € – 284 pages

6 commentaires:

Anonyme a dit…

ohhhhh! Que ça me fait plaisir ce commentaire!! Moi qui n'arrive pas à résumer mon livre...Quel talent de journaliste!! Merciiiiiiiiii Des bisou xxx affectueux et reconnaissants Marie-Stéphane

Marie-Laure a dit…

:-)

Anonyme a dit…

Bonjour , je joue avec vous au sccrable j'ai trouvé cela très bien ,je me suis arrétée de lire pour vous écrire ,je vais le relire
je vous fais des bisous et continuez amicales pensées Geneviève

Anonyme a dit…

Bonjour Marie-Stéphane,
Je joue également avec vous au scrabble et le monde est petit car j'ai travaillé précédemment pendant 21 ans dans une compagnie aérienne avant d'être licenciée économique en 2013.
J'ai actuellement changé de vie et tiens un commerce avec mon mari.
Je suppose qu'avec mon prénom vous pourrez vous souvenir que nous jouons ensemble et j'aime beaucoup lire. Comptez donc sur moi pour me procurer prochainement votre livre en l'achetant sur internet.
Mon prénom est Sylviane et mon mari me tient dans ses bras sur la photo.
Je vous fais une bise.
A bientôt et bravo pour votre talent.

Marie-Laure a dit…

Bonjour, je transmets à Marie-Stéphane, que j'ai la chance de connaître, votre message... Ici je parle des livres que j'aime et celui-ci en fait partie. Merci de votre passage sur mon blog, Marie-Laure

marie stéphane Vaugien a dit…

Merci à mes amis du Scrabble pour leur enthousiasme, et leurs commentaires chaleureux. Merci pour votre lecture attentive Geneviève et Sylviane, le bouquin vous plairait vous rappelant plein de souvenirs!!!Bisou xxx à vous deux!