lundi 6 avril 2020

Le temps est à la lecture...

Un peu de lecture offerte par quelques-unes de mes amies romancières et moi-même :-).

Il suffit de cliquer ICI et de choisir ce qui vous fait envie...

Bonne lecture.

samedi 28 mars 2020

« Entre ici et ailleurs » de Vanyda




Aux éditions DARGAUD – Bande dessinée

Lorsque Coralie se retrouve seule après une rupture, elle est loin d’imaginer que c’est grâce à cette rupture qu’elle va partir en quête de ses origines.
De nouvelles rencontres vont l’amener à s’interroger et comprendre ce qui manquait jusqu’à présent à sa vie.
Une bande dessinée sensible, en noir et blanc, et au joli graphisme.

 

4e de couverture :

 

Coralie a 28 ans, un père laotien et une mère française.
Elle vient de se séparer de son copain et habite seule pour la première fois de sa vie. Elle a du mal à sortir de chez elle, à part pour le boulot.
Heureusement, son frère qui habite Paris passe la voir régulièrement.

Quand elle décide de s’inscrire à la capoeira, à la fois par défi et pour se forcer à sortir, elle n’imagine pas que, grâce à ce sport brésilien, elle va en apprendre beaucoup sur ses origines asiatiques.

dimanche 15 mars 2020

Temps ralenti…




Nous vivons une situation inédite ! Cette année 2020 est des plus imprévisibles…
On était loin d’imaginer qu’un virus se propagerait au point de ralentir l’activité, de fermer les frontières, de suspendre nos déplacements… Bien sûr on a l’impression de perdre un peu de notre liberté, mais c’est pourtant nécessaire pour que nous parlions de ce virus au passé le plus rapidement possible.
L’important est de préserver les plus fragiles et d’avoir un comportement responsable.
Aujourd’hui nous avons la chance d’avoir des moyens de communication géniaux, et même si nous devons rester le plus possible chez nous, on n’est plus vraiment seuls au monde (même si parfois ça fait un bien fou de se déconnecter). Et joindre ses proches est si facile !
Comme tout le monde, je ressens une drôle d’impression face à cette situation, mais je me dis que cela nous oblige à nous interroger sur l’avenir en prenant avant tout soin de nous et de la planète.
Ce ralentissement fait déjà un bien fou à notre Terre, elle respire déjà mieux…
Désormais il y aura l’avant « coronavirus » et l’après « coronavirus », car vivre une telle expérience n’est pas anodin. Il sera intéressant, une fois cette crise derrière nous, de voir les changements qu’elle apportera.
Bien sûr cela ne balaiera pas la bêtise humaine – elle sera toujours là – mais je crois profondément en l’homme et en sa capacité de toujours s’adapter, sinon il y a bien longtemps que nous ne serions plus là.
On court toujours après le temps et voilà que soudain le temps ralentit.
Ce semi-confinement est comme une invitation à un temps de pause pour nous permettre de renouer avec ce qu’on a laissé de côté…
Alors profitons-en pour en tirer le meilleur 😊.
Et bien sûr, en ces temps troublés, mes pensées vont vers tous ceux qui sont au service des autres, en priorité le corps médical, mais aussi tous ceux qui œuvrent pour nous permettre de vivre presque normalement...

dimanche 1 mars 2020

« Changer l’eau des fleurs » de Valérie Perrin





C’est par hasard que je suis tombée sur ce livre, heureux hasard…
J’ai par la suite découvert que ce livre a connu un beau succès, mais de ne pas en avoir entendu parler avant m’a permis de rentrer dans le livre avec curiosité, sans savoir ce qui m’attendait.
C’est le titre qui m’a happée.
Ensuite les premières lignes ont fait le reste, puis l’histoire…
Impossible le lâcher le livre tout en le faisant durer pour que cela ne s’arrête pas trop vite. Il y avait longtemps que je n’avais pas ressenti autant d’émotions à la lecture d’un roman.
Ce livre est un énorme coup de cœur.
Comme j’ai aimé Violette, la suivre pas à pas dans sa douleur, sa force, sa volonté, sa capacité à s’émerveiller, à donner, à écouter...
Et par-dessus tout, j’ai aimé l’écriture de l’auteure, délicate, poétique, fluide.
Une tendresse infinie se dégage de ce livre.

4e de couverture :

 

Violette Toussaint est garde cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu'elle leur offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu'un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l'on croyait noires, se révèlent lumineuses. Après l'émotion et le succès des Oubliés du dimanche, Valérie Perrin nous fait partager l'histoire intense d'une femme qui, malgré les épreuves, croit obstinément au bonheur. Avec ce talent si rare de rendre l'ordinaire exceptionnel, Valérie Perrin crée autour de cette fée du quotidien un monde plein de poésie et d'humanité.
Un hymne au merveilleux des choses simples.

samedi 15 février 2020

Elles chantent leur époque, avec de belles voix...




Qu’il s’agisse de Clara Luciani, Angèle, Pomme, Suzane, Hoshi, Maëlle, Juliette Armanet et bien d’autres... ces jeunes femmes chantent leur époque, avec de belles voix et beaucoup d’énergie...

À chacune leur style.

Elles parlent d’amour, de sexualité, de harcèlement, de réseaux sociaux, de climat, d’espoir... Elles affirment leur différence et sont le porte-parole d’une jeunesse qui doit trouver sa place dans un monde qui change vite...