dimanche 19 octobre 2014

Arts migrateurs 2014




 Du lundi 20 octobre au 1er novembre 2014 aura lieu, pour la quatrième fois, une exposition d’art contemporain au centre commercial des 3 Fontaines à Cergy (95), organisée par l’association Mots Migrateurs.

Six artistes ont exprimé leur art sur des kakemonos géants… Il suffit simplement de lever les yeux et d’admirer les douze œuvres d’art réalisées par :
 
- Gérard Besset – Visiter son site
- Karine Boitrel – Visiter son site.
- Véronique Coen – Visiter son site.
- Annie Gaveriaux – Visiter son site.
- Anne-Christine Wellenstein- Visiter son site.
- Hubert Jappelle – Théâtre de l’Usine, compagnie Hubert Jappelle. 

Les auteurs des Mots Migrateurs ont été invités à écrire sur le travail des artistes, en correspondance avec les œuvres.

À découvrir pour le plaisir des yeux et des mots…

samedi 18 octobre 2014

Au plus près de toi…





Si tu n’existais pas
Je t’inventerais
En traçant les contours de ton âme
Pour qu’elle prenne corps.
Je fermerais les yeux
Pour être au plus près de toi.
J’unirais mon souffle au tien
Afin de faire, de chaque instant,
De chaque jour qui passe,
Une réalité.
Nos mains uniraient nos cœurs
Dans une tendresse infinie,
Et nos corps s’abreuveraient de notre amour.
Si tu n’existais pas…

Texte © Marie-Laure Bigand

vendredi 17 octobre 2014

Les éditions Harlequin HQN

Mes romans :



Aux éditions Harlequin HQN

Livres à télécharger sur les différentes plateformes :

Harlequin HQN ; Fnac ; Amazon ; Chapitre ; Kobo...

Un petit clic pour un peu d'évasion littéraire :-)

Un site qui regroupe tous mes écrits est en préparation, à suivre ;-)

lundi 13 octobre 2014

D'une vie à l'autre de Marie-Laure Bigand

 aux éditions Harlequin-HQN



Après la sortie de mon roman Et un jour, tout recommencer en juillet dernier aux éditions Harlequin-HQN, qui poursuit sa route grâce à vos téléchargements, mon roman D'une vie à l'autre paraît aujourd'hui :-)

Vous pouvez dès à présent le télécharger sur :

- le site des éditions Harlequin-HQN

- sur Amazon en format Kindle

- sur le site de la Fnac livre numérique

- sur Chapitre livre numérique

- sur Kobo eBooks


4e de couverture :

Quand Émilie annonce sa grossesse à Joris, elle s'attend à toutes les réactions sauf à celle-ci. Pas de cri, pas de larme, pas de baiser ni de caresse. Elle met d'abord ça sur le compte de la surprise. Mais bientôt, elle a l'impression de vivre avec un étranger. Pourquoi Joris devient-il si distant ? Pourquoi peine-t-elle autant à reconnaître l'homme qu'elle aime, celui pour qui elle a tout quitté pour s'installer à Djibouti ? Et quand elle découvre que, contrairement à ce qu'elle espérait,, la naissance de Théo ne les a pas rapprochés, elle commence à douter. Cohabiter avec un homme qui ne l'aime plus ou priver un fils de son père ? Elle se sent incapable de choisir. Jusqu'à ce que le destin place Clarisse sur son chemin et que cette rencontre bouleverse sa vie...

Retrouvez "ma page auteur" chez Harlequin-HQN.

jeudi 9 octobre 2014

Une vie à soi de Laurence Tardieu





Aux éditions Flammarion

 Il faut parfois une main tendue pour sortir de la léthargie dans laquelle la vie peut nous propulser à certains moments : un mal sournois, parce qu’intérieur… Pour Laurence Tardieu cette main tendue viendra de la photographe Diane Arbus. Elle ne sait rien d’elle… Simplement, un jour, ses pas la conduisent vers le Jeu de paume dans les jardins des Tuileries où les œuvres de Diane Arbus sont exposées… Pour l’écrivaine c’est un choc, une révélation. Elle n’aura, dès lors, de cesse de connaître la vie de Diane Arbus dans les moindres détails, et fera très rapidement un parallèle avec sa propre vie…

Un livre magnifique et émouvant dans la quête de soi où, comme toujours, avec Laurence Tardieu, les mots nous happent.

« Quand j’écris, je plonge dans ce lac. Ce grand lac noir. Je vais à la recherche de quelque chose. Mais c’est loin, c’est si loin. J’ai peur, parfois, de ne pas pouvoir l’atteindre un jour. »

Ce livre est aussi un bel hommage à la photographe Diane Arbus.

4e de couverture :

À quoi cela a-t-il tenu ? À la solitude d’un jour d’automne, à la tristesse tenace de ces derniers mois, au souvenir inattendu du Jeu de paume où elle se rendait parfois enfant ? Peu de choses, en somme, qui conduisent Laurence T. à pousser la porte de l’exposition consacrée à la photographe Diane Arbus. Le choc, d’abord esthétique, devient peu à peu existentiel. La narratrice va revisiter son histoire personnelle et familiale à la lumière de celle de Diane Arbus, jumelle soudain découverte. Leurs histoires se répondent : l’enfance est privilégiée mais recluse, le désir de venir enfin au monde se confond avec celui de créer, les hommes et les enfants sont toujours là, essentiels. En partant à la recherche de Diane Arbus, Laurence T. va se reconnaître elle-même dans le miroir.
Ce livre entrelace souvenirs, évocations, scènes d’hier et d’aujourd’hui, rêves et fragments biographiques pour devenir le roman d’une rencontre et d’une quête, celle d’une vie enfin retrouvée.

Retrouver mes autres articles sur des livres de Laurence Tardieu :




 

mardi 7 octobre 2014

Émission de radio les Mots Migrateurs




Vous êtes tous invité(e)s à écouter la 106e émission Les Mots Migrateurs 
ce mardi 7 septembre de 22 h à 23 h 30 sur radio RGB 99.2 FM 
ou en streaming sur Internet à l'adresse www.radiorgb.net 

Rediffusion le mercredi 8 octobre de 14 h 30 à 16 h

Vous pouvez aussi écoutez l'émission sur www.motsmigrateurs.fr à partir du 13 octobre (accessible pendant 2 mois).

Au menu de cette 106e édition 

Chroniques humoristiques et légèrement séditieuses
Christian Cottet-Emard
Manuel de survie à l’usage de l’auteur et de son entourage ; Tu écris toujours ?
Éditions Le Pont du Change

Chanson
William Sheller
Chamberwood – La vilaine maison

Histoire du large
Alessandro Baricco
Novecento : pianiste
Éditions Les Mille et une nuits

Invité
Jean-Paul le Buhan, peintre, sculpteur et poète de Pléhedeln (Côtes d’Armor)  

Émission réalisée par V. Gabralga

Mots Migrateurs : C'est aussi un collectif d'écrivains.
Retrouvez-nous sur www.motsmigrateurs.fr

lundi 6 octobre 2014

D'une vie à l'autre de Marie-Laure Bigand

aux éditions Harlequin HQN



Mon  roman D'une vie à l'autre reprendra vie en numérique aux éditions Harlequin HQH à partir de lundi 13 octobre.

Découvrez un extrait : ici 

4e de couverture :


jeudi 2 octobre 2014

Les lignes de la main





Peu à peu je mets mes pas dans les tiens.
Cet  amour qui se dresse devant moi m’effraie, je dois bien l’avouer.
J’aimerais que les lignes de mes mains tracent notre avenir,
Pour y croire à nouveau.
Seulement elles sont juste là,
Imprimées dans mes paumes, à attendre que je me décide.
Je les observe souvent,
Elles n’ont jamais changé de trajectoire,
Fidèles à elles-mêmes.
Pourtant la vie n’est pas une ligne en continu,
Elle est pleine d’embûches, d’interrogations, de pourquoi, de comment…
Mais elle offre aussi parfois de beaux cadeaux.
Alors je tends ma main vers la tienne,
En espérant que nos lignes sauront se trouver et s’unir.

Texte © Marie-Laure Bigand