samedi 15 février 2020

Elles chantent leur époque, avec de belles voix...




Qu’il s’agisse de Clara Luciani, Angèle, Pomme, Suzane, Hoshi, Maëlle, Juliette Armanet et bien d’autres... ces jeunes femmes chantent leur époque, avec de belles voix et beaucoup d’énergie...

À chacune leur style.

Elles parlent d’amour, de sexualité, de harcèlement, de réseaux sociaux, de climat, d’espoir... Elles affirment leur différence et sont le porte-parole d’une jeunesse qui doit trouver sa place dans un monde qui change vite...

mercredi 12 février 2020

Salon du livre à ARZON (56)


Je serai présente au Salon du livre d'Arzon

Dimanche 16 février

Maison du Port
Port du Crouesty, place des Huniers
56640 Arzon

Des animations sont prévues tout au long de la journée,

Au plaisir de vous rencontrer :-)

Attention, en raison d’un avis de tempête, l’endroit où se tiendra le salon est déplacé.
(Les conférences prévues devaient avoir lieu sous un barnum, d’où le changement de lieu.)

Il aura donc lieu à :

La Maison des Associations
13 rue de la Gendarmerie
56640 ARZON

La maison des associations se situe en plein centre du village, avec un grand parking à proximité...

samedi 8 février 2020

« Un matin ordinaire » de Marjorie Tixier





À la suite de son agression, Laurence, mère de famille et infirmière, va voir son quotidien et celui de ses proches basculer…

Le roman va s’attacher au drame et à ses multiples conséquences à travers le ressenti de Laurence, mais également de son entourage.

Tension, émotion, écriture subtile tiennent le lecteur en haleine tout au long du récit.

Une belle découverte !

4e de couverture

Le vendredi matin est un moment spécial pour Laurence. Un moment de liberté volé à son quotidien, entre son travail d'infirmière, l'éducation de ses filles, l'attention qu'elle porte à son père malade et à Edmond, son mari. Chaque vendredi, Laurence s'en va courir dans la forêt, et rêve aux voyages qu'elle n'a pas encore entrepris, aux mots qu'elle devrait dire à son mari pour qu'il la regarde à nouveau. Mais ce jour-là, Thérèse, sa commère de voisine, ne voit pas Laurence revenir de sa course. Les minutes passent... Paniquée, Thérèse prévient Edmond qui appelle la police. La disparition de Laurence n'est pas jugée préoccupante. Avec une heure de retard, elle finit par réapparaître. Mais elle n'est plus la même, sa vie a basculé. Puisant au fond d'elle-même, Laurence va devoir réapprendre à faire confiance aux autres. Pour enfin croire à un nouveau matin.

samedi 1 février 2020

Salon du livre de Minzac (24)




J'ai le plaisir de participer au Salon du livre de Minzac

Dimanche 9 février

Salle des fêtes de Minzac,

Au plaisir de vous y retrouver si vous êtes dans cette région...

Vous pouvez également retrouver la page Facebook consacré au salon et découvrir une présentation de chaque participant : https://urlz.fr/bJkR

A bientôt :-)

dimanche 26 janvier 2020

« Le consentement » de Vanessa Springora



Aux éditions Grasset

Vanessa est jeune, bien trop jeune, lorsqu’elle rencontre celui qu’elle surnomme G. dans son livre. La très jeune fille, un peu trop livrée à elle-même, va vivre une vie d’adulte et une vie sexuelle qui n’est absolument pas de son âge, et dont personne ne la préserve.
Vanessa est fascinée par cet homme de 50 ans, à la belle prestance, dont elle tombe amoureuse, ou plutôt sous l'emprise, alors qu’elle n’a que 14 ans. Quand elle se rendra enfin compte de l’anormalité de la situation et de qui il est vraiment, il lui faudra de très longues années avant de se reconstruire et de faire confiance à un homme.

Un témoignage bouleversant, courageux, superbement écrit, pudique, et essentiel !

4e de couverture

Au milieu des années 80, élevée par une mère divorcée, V. comble par la lecture le vide laissé par un père aux abonnés absents. À treize ans, dans un dîner, elle rencontre G., un écrivain dont elle ignore la réputation sulfureuse. Dès le premier regard, elle est happée par le charisme de cet homme de cinquante ans aux faux airs de bonze, par ses œillades énamourées et l’attention qu’il lui porte. Plus tard, elle reçoit une lettre où il lui déclare son besoin « impérieux » de la revoir. Omniprésent, passionné, G. parvient à la rassurer : il l’aime et ne lui fera aucun mal. Alors qu’elle vient d’avoir quatorze ans, V. s’offre à lui corps et âme. Les menaces de la brigade des mineurs renforcent cette idylle dangereusement romanesque. Mais la désillusion est terrible quand V. comprend que G. collectionne depuis toujours les amours avec des adolescentes, et pratique le tourisme sexuel dans des pays où les mineurs sont vulnérables. Derrière les apparences flatteuses de l’homme de lettres, se cache un prédateur, couvert par une partie du milieu littéraire. V. tente de s’arracher à l’emprise qu’il exerce sur elle, tandis qu’il s’apprête à raconter leur histoire dans un roman. Après leur rupture, le calvaire continue, car l’écrivain ne cesse de réactiver la souffrance de V. à coup de publications et de harcèlement. « Depuis tant d’années, mes rêves sont peuplés de meurtres et de vengeance. Jusqu’au jour où la solution se présente enfin, là, sous mes yeux, comme une évidence : prendre le chasseur à son propre piège, l’enfermer dans un livre », écrit-elle en préambule de ce récit libérateur. Plus de trente ans après les faits, Vanessa Springora livre ce texte fulgurant, d’une sidérante lucidité, écrit dans une langue remarquable. Elle y dépeint un processus de manipulation psychique implacable et l’ambiguïté effrayante dans laquelle est placée la victime consentante, amoureuse. Mais au-delà de son histoire individuelle, elle questionne aussi les dérives d’une époque, et la complaisance d’un milieu aveuglé par le talent et la célébrité.

Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part



Film Français d’Arnaud Viar – Sorti le 22 janvier 2020
Avec Jean-Paul Rouve, Alice Taglioni, Benjamin Lavernhe, Camille Rowe…

D’après le recueil de nouvelles d’Anna Gavalda

Jean-Pierre, l’aîné d’une fratrie de 4 enfants, toujours là pour les autres, a de plus en plus l’impression de devenir transparent aux yeux de tous. Un appel téléphonique de son amour de jeunesse va le perturber et lui montrer à quel point il a laissé ses rêves de côté !

Un film très émouvant…

Synopsis :

Dans la belle maison familiale, à la fin de l’été, Aurore fête ses 70 ans, entourée de ses 4 enfants, tous venus pour l’occasion. Il y a là Jean-Pierre, l’aîné, qui a endossé le rôle de chef de famille après la mort de son père ; Juliette, enceinte de son premier enfant à 40 ans et qui rêve encore de devenir écrivain ; Margaux, l’artiste radicale de la famille, et Mathieu, 30 ans, angoissé de séduire la jolie Sarah. Plus tard, un jour, l’un d’eux va prendre une décision qui changera leur vie…

samedi 18 janvier 2020

Salon du livre de Theix-Noyalo (56)





Dimanche 19 janvier aura lieu le Salon du livre de Theix-Noyalo (56).

J’aurai le plaisir d’y être, sur le stand de la librairie « Les passeurs de mots ».

Au plaisir de vous y rencontrer…

Adresse :
Salles Pierre Dosse
Rue Joseph Le Digabel
56450 France

dimanche 12 janvier 2020

« Kilomètre zéro » de Maud Ankaoua




Aux éditions Eyrolles

Un livre qui permet de se recentrer sur soi mais qui, surtout, aide à changer notre regard sur la manière d’aborder la vie, les autres…
Une lecture très intéressante. On en ressort grandi !

4e de couverture

Et vous, jusqu'où irez-vous pour sauver une amie ?
Maëlle, 35 ans, est directrice financière d'une start-up en pleine expansion. Ses passions : le travail, le luxe et sa salle de sport. Une vie bien rodée jusqu'à ce que sa meilleure amie lui demande de récupérer une méthode ancestrale capable de la guérir.
Commence alors un voyage inattendu au cœur des Annapurnas, guidé par un sage à la philosophie bouleversante.