jeudi 4 septembre 2014

Tombeau pour Luis Ocaña d’Hervé Bougel





Aux éditions La Table Ronde

Par le biais de très courts chapitres, Hervé Bougel redonne vie à Luis Ocaña, vainqueur du Tour de France en 1973 ; en 1971, tout près de la victoire, une chute ne lui a pas permis d’accéder à ce titre…

Au fur et à mesure de la lecture, sous la plume précise de l’auteur, se dessine la volonté, mais surtout la rage de vaincre du coureur cycliste.

À lire par les amateurs de cyclisme et/ou de belles écritures.

4e de couverture

« J’appris à rouler sur la bicyclette de ma cousine Carmen. Je rejoignais mon père et l’oncle dans la forêt. Je cherchais la pente. Je travaillais le fond de mon souffle. J’entendais claquer, seul, dressé sur le mauvais cadre de ce vieux clou, mes tendons, mes muscles. Mes ligaments se dénouaient tels les beaux ressorts d’une impeccable machine. Je devins coureur. »

Hervé Bougel se glisse dans la peau du vainqueur du Tour de France 1973, qui s’est donné la mort en mai 1994. L’enfance de Luis Ocaña, l’apprentissage du métier de bûcheron, le premier vélo, la soif d’en découdre avec Eddy Merckx, le triomphe puis la chute s’entrecroisent au fil de textes pétris de sensation, de désir et de rage.

Mes autres articles à lire sur des livres de l'auteur : Les PommarinsPetites fadaises à la fenêtre.

Hervé Bougel est également éditeur des éditions Pré # Carré : voir le site des éditions.

Aucun commentaire: