lundi 21 avril 2014

Jardin secret du chagrin, jardin de l’amour





Hommage à Pascal

D’Isabelle Cottron aux éditions Édilivre

« Pascal, ce livre, nous l’avons écrit à deux.
C’est notre amour qui tenait le stylo,
C’est notre amour qui délivrait les mots. »

L’écriture comme bouée de sauvetage, pour ne pas sombrer, pour continuer à avancer tandis que « l’autre » est parti. Face à l’incompréhension de ce départ choisi, il faut lutter pour ne pas se fracasser soi-même.

Ce recueil de poésie est un cri d’amour envers l’homme qui partageait sa vie depuis si longtemps. L’auteur se livre, la douleur abrupte, le cœur meurtri.

L’écriture est sa délivrance et au fur et à mesure qu’Isabelle laisse couler l’encre de son stylo sur le papier, quelque chose en elle se métamorphose. Elle grandit bien au-delà de ce qu’elle pensait.

L’émotion est là, à chaque page. J’ai lu ce recueil d’une traite car il m’était impossible d’abandonner Isabelle à sa douleur, un peu comme si je l’accompagnais dans son cheminement, et la fin est un véritable éveil à la vie.

4e de couverture

Pascal s’est donné la mort le 17 juin 2011. Il était amoureux de jardin, de nature et s’était récemment formé à la fauconnerie. Notre passion commune était la randonnée en montagne. Selon son souhait, ses cendres ont été dispersées en mer, à Rozel Bay, sur l’île de Jersey, où nous avions séjournée il y a quinze ans. Nous partagions notre vie depuis trente-cinq ans. Ma profonde souffrance a fait jaillir de moi les textes que je vous livre, dans la chronologie de leur écriture, écriture immédiate, spontanée, sans retouche, née de l’émotion pure. Ce recueil de poèmes est un hommage à l’amour de ma vie.

Aucun commentaire: