jeudi 5 décembre 2013

Derrière l’écran noir de mes nuits blanches d’Estelle Penain







Derrière leurs écrans ils communiquent… Qui sont-ils ? Deux êtres en besoin d’amour ou des usurpateurs ? Peut-on fait confiance à l’autre dont on ne connaît ni le visage, ni le son de sa voix, mais que l’on devine uniquement derrière des mots !

L’auteur nous entraîne dans un jeu virtuel où l’on se demande au fil des pages comment tout cela finira… On se prend à avoir envie que ces deux internautes se connaissent, tout en redoutant que derrière leurs mails, ils s’inventent peut-être une vie pour exister autrement que dans leur quotidien. Comme Noélie et Angelo, on guette leurs boîtes mails et on reste suspendus à leurs échanges qui se tissent au fil des semaines.

Avec ce roman à l’écriture parfaitement maîtrisée, Estelle Penain nous démontre que virtuel et romantisme ne sont pas incompatibles et que tout peut arriver derrière l’écran noir de nos nuits blanches… 

Site de l'auteur.


4e de couverture :

Peut-on effacer réellement les marques du passé derrière un écran d’ordinateur ? Peut-on se dévoiler sans pudeur à un inconnu ? À l’heure où la virtualité envahit de plus en plus nos vies, retour en 1999, quelques mois avant le passage à l’an 2000 avec deux personnages qui vont tenter l’aventure de se découvrir par la magie de l’écriture, sans montrer leur vrai visage. La règle du jeu est posée mais pourront-ils résister à la force des mots qui soulèvent peu à peu le voile de l’illusion ? Il est si tentant de s’inventer une vie.
Derrière l’écran noir de mes nuits blanches met en lumière l’écriture comme processus d’ouverture les blessures de l’enfance que l’on garde au fond de soi…

Aucun commentaire: