jeudi 14 avril 2011

L'amoureux en lambeaux de Jérôme Attal


Il se dégage de ce livre une sensibilité rare, une écriture intense et prenante.
L’amoureux en lambeaux parle d’amour entre les hommes et les femmes, de passion, du lien qui se délite peu à peu lorsque l’on a tout donné à l’autre, complètement, entièrement, quand le souffle vient à manquer et que pour continuer sa route il faut retrouver un peu de cet air qui a été capturé.
Celui qui prend la décision de partir laisse l’autre dépouillé, nu, dans la désolation la plus totale.
Mais finalement, qui a le plus mal ?
J’ai adoré ce livre et j’ai été sous le charme de cette écriture qui donne tellement.
4e de couverture :
Simon, la trentaine, tente de se remettre de sa rupture avec Natalie. Il se rend chez elle pour lui exprimer toute sa colère et sa tristesse. Puis il retrouve son ami Thomas, lui-même toujours très marqué par l’intransigeance de sa passion amoureuse pour Lysa. C’est donc à la chronique de leur sortie du gouffre que l’on assiste. Simon sort beaucoup, concerts, boîtes de nuit ; Thomas se terre et essaie de reprendre goût à la vie. Les filles, quant à elles, poursuivent leur emploi du temps, fragiles, incertaines, toujours sur le fil. Comment faire quand chacune de vos actions est portée par vos sentiments et qu’il est impossible de s’accommoder des défaites de la réalité ? Est-ce que l’amour fou peut se satisfaire du passage des jours et trouver à se loger dans la vie comme elle vient ?
L’amoureux en lambeaux est le premier roman de Jérôme.
Découvrir le site de l’auteur qui a plusieurs cordes à son arc ;-)

Aucun commentaire: