mercredi 2 février 2011

Les chemins de la liberté


Un film de Peter Weir avec Jim Sturgess, Ed Harris, Saoirse Ronan, Colin Farrell, Gustal Skarsgard,… adapté du best-seller de Slavomir Rawicz “A marche force” et inspiré de faits réels.

Résumé :

En 1940, une petite troupe de prisonniers décide de s’évader d’un camp de travail sibérien (goulag). Pour ces hommes venus de tous les horizons, s’échapper de cet enfer ne sera que le début de l’aventure…

Ensemble, ils vont parcourir plus de 10 000 kilomètres, à travers la toundra sibérienne glacée, traversant les plaines de Mongolie, les fournaises du désert de Gobi, puis les sommets de l’Himalaya pour franchir la Grande Muraille de Chine.

Certains s’arrêteront en chemin, d’autres ne survivront pas aux épreuves. L’Inde - alors sous contrôle anglais - est le but ultime.

Mais la route est longue, les rencontres risquées, les conditions physiques épouvantables, et chacun a ses secrets…

Un très beau film, à voir pour ces hommes qui trouvent l’énergie de se battre, pour les magnifiques paysages (le film a été tourné en grande partie en Bulgarie qui offre une variété de paysages et qui a pu ainsi servir de décor pour la traversée de la Sibérie, de la steppe russe, de la Mongolie du Nord et même du Tibet, puis le Maroc a servi de décor pour le désert de Gobi, et enfin l’Inde), pour l’émotion qu’il apporte, et enfin pour l’histoire qu’il retrace (Les goulags étaient des camps où étaient enfermés des « citoyens » prisonniers venus de tout l’empire soviétique, ainsi que des étrangers. Les camps du nord-est de la Sibérie où sont détenus les héros du film, étaient les plus redoutés et les plus mortels, la température descendant l’hiver jusqu’à -50 degrés).

Des hommes qui finiront par se connaître et s’apprécier… Une belle histoire, vraiment.

Aucun commentaire: