lundi 10 mai 2010

Le grand garçon de Pierre Présumey



Aux éditions Pré#carré

« Le grand garçon », c’est l’absence de l’enfant parti : « le grand garçon meurt en silence ».
Pourtant la vie continue au travers de cette absence. La présence du « grand garçon » qui a décidé de ne plus être, est partout : « Le grand garçon s’empare de l’espace ». Elle s’incruste au paysage et devient poésie sous la plume toute en émotion de Pierre Présumey.

Dans ce recueil se mêle le désespoir, l’incompréhension de ne pas comprendre mais d’avoir subi…
Les mots martèlent les cœurs et remuent. C’est beau, c’est fort, c’est puissant.
Cri d’un père meurtri à son fils disparu.

Avec l’auteur on cherche dans la nature la présence de cette vie qui n’est plus. On est au summum de l’émotion, le souffle retenu pour laisser « le grand garçon » prendre la place qu’il mérite : celle de revivre dans ces lignes…

« Chaque fois que tu es là
Je sais que tu n’es pas là
»…

Une lecture riche et intense où la poésie prend toute son importance.

Les petits éditeurs méritent toute notre attention, surtout avec des textes d’une telle qualité.
Pour toute commande, c’est .

1 commentaire:

Martine a dit…

Le sujet de ce livre ne peut que me toucher. Quand l'absence d'un enfant se fait douloureuse présence. Bisous Marie-Laure