mercredi 28 avril 2010

Le passage à niveau de Philippe Routier


Aux éditions Stock

(Existe en livre de poche)

« Le passage à niveau » est le premier roman de Philippe Routier. Son troisième livre vient de sortir. Nous étions « voisins » de salon ce dernier week-end à Châteauroux et j’ai eu envie de découvrir cet écrivain.
Aussitôt commencé dans le train du retour, et terminé très vite car j’ai été emportée par l’histoire.

Ce livre met en scène le : « être au mauvais endroit, au mauvais moment »… On assiste à la mise en place du drame que l’on sait inévitable dès les premières pages.

J’ai beaucoup aimé cette histoire où les personnages tentent de continuer leur route face à la culpabilité, face au mauvais coup du sort. Il n’y a rien de trop dans ce roman très sobre. De plus, on apprend beaucoup du milieu ferroviaire.

A découvrir

4ème de couverture :

« Aujourd’hui le beau temps aura l’étendue de la cruauté ». Sur un passage à niveau, la voiture de Manon Gerberoy est percutée par un autorail. La jeune femme est tuée alors qu’elle s’apprêtait à refaire sa vie. Rongé par la culpabilité, Guillaume, le conducteur du train, cherche à savoir ce que fut le parcours de la victime avant l’accident et rencontre Cyrille, l’ami d’enfance de Manon. Le couple qu’il forme avec sa compagne Alice survivra-t-il à cette quête ? Guillaume est-il le seul responsable de l’accident ?

Aucun commentaire: