dimanche 17 avril 2016

En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut




Aux éditions Finitude

Une histoire envoûtante où la folie devient poétique parce que les êtres qui accompagnent « celle » qui en est atteinte l’entourent d’un amour infini, à la pureté éclatante...

C’est beau, c’est tendre, émouvant…

À découvrir…

4e de couverture :

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur Mr. Bojangles de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères. Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte. L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.


2 commentaires:

Henri-Charles Dahlem a dit…

Bravo pour cette belle présentation! Du coup je lance un appel urgent à tous ceux qui n'auraient pas encore découvert ce roman: c'est LA révélation de l'année qui brille par son originalité, son humour, sa folie et sa petite musique. Une légèreté apparente qui emporte tous les suffrages.
http://urlz.fr/3sLo

marie-laure Bigand a dit…

Merci pour votre passage par ici et votre commentaire :-)