jeudi 29 octobre 2015

Adultère de Paulo Coelho





Aux éditions Flammarion

La narratrice, la trentaine, est en pleine crise existentielle. Alors que jusqu’à présent sa vie coulait, un profond malaise la saisit comme si elle n’était plus à sa place au milieu des siens et de cette vie bien rangée qu’elle mène pourtant depuis de nombreuses années.
Alors qu’elle sombre, elle va pousser ses limites jusqu’à l’extrême, une façon de se prouver qu’elle est bien en vie. À ce jeu dangereux ne risque-t-elle pas pourtant de tout faire voler en éclats ?

« Qu’il me soit toujours clair que seul l’Amour Véritable peut rivaliser avec tout autre amour de ce monde. Quand nous abandonnons tout, nous n’avons plus rien à perdre. Et alors disparaissent la peur, la jalousie, l’ennui et la routine, et ne reste que la lumière d’un vide qui ne nous fait pas peur, mais nous rapproche l’un de l’autre. Une lumière qui change toujours, et c’est ce qui la rend belle, pleine de surprises – pas toujours celles que nous attendions, mais celles avec lesquelles nous arrivons à vivre.
Aimer abondamment et vivre abondamment. »

J’ai beaucoup apprécié cette lecture sous la plume volontaire et pleine de poésie de Paulo Coelho.

4e de couverture :

« Une vie sans amour vaut-elle la peine d’être vécue ? »
Linda a 31 ans et, aux yeux de tous, une vie parfaite : elle a un mari aimant, des enfants bien élevés, un métier gratifiant de journaliste et habite dans une magnifique propriété à Genève. Cependant, elle ne supporte plus de faire semblant d’être heureuse quand, en vérité, elle ne ressent rien d’autre qu’un sentiment grandissant d’apathie et d’indifférence. 
Jusqu’au jour où elle retrouve un ancien petit ami. Jacob est un homme politique de premier plan et, lors d'une interview, il éveille en elle un sentiment oublié depuis longtemps : la passion. 
Elle fera tout pour conquérir cet amour impossible et devra aller au plus profond d’elle-même pour enfin trouver le bonheur.

Aucun commentaire: