jeudi 14 mai 2015

La promesse du chant des grillons d’Agnès Janin






Durant une semaine, lui, photographe, elle, agricultrice, vont se frôler, avancer sur les traces l’un de l’autre sans se connaître…
De leur vie d’avant on ne sait pas grand-chose, si ce n’est qu’ils veulent tourner une page et apporter une nouvelle respiration à leurs existences.
Un livre profond et délicat.
Une histoire bien menée, tout en subtilité.
Une plume précise, détaillée et harmonieuse.
Une fois le roman refermé, les personnages restent ancrés en nous, comme des compagnons de route…
Une très belle découverte.

4e de couverture :

Ils se rapprochèrent encore pour partager le point de vue sur l’écran de l’appareil photo. Elle sentit sa chaleur dans la fraîcheur de la nuit. Et sa voix, de plus près, prenait une tonalité légèrement différente, un peu plus grave avec une pointe d’éraillement. « Voilà, regardez. Je les découvre avec vous… Et je les aime beaucoup. L’ambiance est un peu angoissante, mais l’image me plaît. Et vous y êtes belle, d’une beauté un peu fantasmagorique. Un halo pâle, mais entêtant qui se promène dans la nuit. La sirène appelant les marins de son chant. »

Aucun commentaire: