vendredi 8 juillet 2022

« Secrets d’images – Vagabondances » vient de paraître !

 


Très heureuse de vous annoncer cette nouvelle parution.

Un album entre textes courts, impressions et photographies qui, j’espère, vous plaira 😊.

Si vous voulez vous procurer un exemplaire de ce très joli livre vous pouvez :

- Envoyer un mail à : envolemoi.editions@gmail.com

- Le commander via Paypal ICI

- Ou sur Amazon

 Secrets d’images - Vagabondances aux éditions EnvolÉmoi

Livre relié – 224 pages

Format 15 x 15 cm

Prix : 17 €

Le mot de l’éditeur :

Entre fragiles instantanés et délicates confidence, laissons-nous bercer et séduire par ces ultra-sensibles vagabondances de Marie-Laure Bigand qui nous touchent et nous transportent. 

jeudi 7 juillet 2022

Salon du livre "Jeter l'Encre" à Arzon (56)

 


Je serai présente au Salon du livre "Jeter l'encre" :-).

Le salon "Jeter l'encre" version été, jeudi 21 juillet de 14h00 à 19h00 sur le port du Crouesty à Arzon (à côté de la maison du port).

"Jeter l'encre l'été" est un Salon du livre organisé par la librairie "Les Passeurs de Mots" (Sarzeau) et Arzon Évènements, en plein air avec un accès libre et gratuit. Romans, romans policiers, récits de voyage, jeunesse, bandes dessinées… Il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges

Cette année, nous accueillons 32 auteur-es, animons 3 rencontres et écouterons avec vous une lecture à 2 voix.

ROMANS/RÉCITS

Ludovic Manchette et Christian Niemiec

Romain Slocombe

Raphaël Meltz

Louise Moaty

Lyane Guillaume

Eliott de Gastines

Edouard Brasey

Pascal Hémon

Gwendolyn Chalm

Harold J Benjamin

Franck Dorso

Stéphane Batigne

Jean Marc Perret

Claire Connan

Marie Laure Bigand

Jean Pierre Le Bihan

Françoise Dubost Luciani

Fabienne Carré

 

JEUNESSE

Violaine Troffigué et Olivier Chéné

Armelle Raulo et Sényphine

Manech

Marie Osmond

Virginie Artus-Audoucet

Justine Morvan

Régine Bobée

 

BD/ILLUSTRATIONS

Sébastien Monteil

Caroline Guilhou

Arnaud Michel

Jacques Gauvry

 

Le programme des rencontres :

14 h 30 Violaine Troffigué

Violaine Troffigué, est une auteure jeunesse notamment éditée au Père Castor.

Après avoir évoqué son parcours, nous échangerons sur ce qu'est être une auteure jeunesse aujourd'hui, entre inspiration, cahier des charges, choix des illustrations et de l'éditeur.

Nous en profiterons pour évoquer les 90 ans du Père castor (déjà !)

 

16 h 00 : Lyane Guillaume

Lyane Guillaume a vécu de nombreuses années à l’étranger : Afghanistan, Inde, Ouzbékistan, Russie, Ukraine… De chacune de ces expériences, elle a tiré des récits passionnants et riches d’enseignements sur les pays en question.

Elle nous parle aujourd’hui de Tamara Karsavina (1885-1978) danseuse étoile des Ballets russes de Diaghilev.

Le témoignage fascinant d’une femme hors du commun qui a traversé presque un siècle d’histoire.

L'Académie française vient de décerner le prix Roland de Jouvenel à Lyane Guillaume pour ce très beau roman.

 

17 h 15 Raphaël Meltz et Louise Moaty

Louise et Raphaël nous feront une lecture à deux voix de chapitres choisis du roman "24 fois la vérité".

Roman du cinéma vérité qui en 24 chapitres, comme 24 images par seconde, évoque la difficulté à donner un sens à sa vie au-delà des grands évènements de l'Histoire et du poids de l'héritage familial.

Nous échangerons ensuite avec l'auteur autour de ce magnifique roman.

 

Pour tous renseignements, n'hésitez pas à venir nous voir (57 rue du père JM Coudrin à Sarzeau, face à la médiathèque et l'Hermine), nous envoyer un mail : lespasseurssarzeau@gmail.com ou nous téléphoner (02 97 48 27 57 ).

À très bientôt aux Passeurs de Mots ! 

mardi 5 juillet 2022

Les dédicaces de l'été

 

Voici quelques rendez-vous où j'aurai plaisir à vous rencontrer durant l'été...

Bel été à chacun d'entre vous :-).

samedi 25 juin 2022

Portes ouvertes week-end du 2 et 3 juillet

 


Le week-end prochain j'ai le plaisir de me rendre chez mon éditrice qui organise deux journées portes ouvertes avec quelques-unes de ses auteures et illustratrices.

J'y serai le samedi et dimanche.

14 avenue de la Libération

24700 Montpon-Menesterol

Samedi 2 juillet de 15 h à 18 h et dimanche 3 juillet de 10 h à 13 h

Au plaisir de vous y rencontrer :-).

samedi 18 juin 2022

« La Datcha » d’Agnès Martin-Lugand

 


Aux éditions Michel Lafon

Lorsqu’Hermine arrive à la Datcha, elle est loin d’imaginer que cet endroit va lui permettre d’être sauvée d’un quotidien précaire et d’exister enfin ! 

20 ans après son arrivée, sa vie va pourtant basculer. 

Un roman agréable à lire qu’on a du mal à lâcher une fois entre les mains.  

4e de couverture :

 

"L'homme venait de me déposer dans un décor de rêve, dont je n'aurais même pas soupçonné l'existence. L'hôtel en lui-même était imposant, majestueux ; les pierres, les grands volets, les immenses platanes tout autour de la cour, la fontaine couverte de mousse qui lui conférait un aspect féerique. Je ne tiendrais pas deux jours, je n'étais pas à ma place. Devais-je fuir immédiatement, retrouver ma vie d'errance dont je connaissais les codes, où je savais comment survivre, ou bien rester et tenter ma chance dans ce monde inconnu, étranger, mais qui exerçait sur moi une attraction aussi soudaine qu'incontrôlable ?"


mercredi 8 juin 2022

Livr'à Vannes 2022

 


Je dédicacerai mes livres vendredi 10 juin de 14 h à 19 h sur le stand des écrivains bretons.


Au plaisir de vous rencontrer :-).

SITE DU SALON

mercredi 1 juin 2022

« On pourrait croire que ce sont des larmes » d’Éric Genetet

 


Aux éditions Héloïse d’Ormesson

L’été de ses 12 ans, l’enfance de Julien s’est arrêtée le jour où son père les a quittés, sa mère et lui, sans explication. Trois ans plus tard, Julien apprendra le décès de son père.

Sa mère, comédienne, souvent absente, a gardé sa douleur pour elle. Julien grandit entre solitude et silence étourdissant.

Il devient photographe et avance dans sa vie comme il peut. Parce qu’ils n’ont jamais su se parler, sa relation avec sa mère est conflictuelle. Pourtant, un jour, elle feint de disparaître pour l’attirer sur le lieu qui a bercé sa jeunesse et sur lequel il s’est toujours défendu de revenir.

Leurs blessures enfouies, les non-dits, leur vécu, réussiront-ils à les rapprocher enfin ? Julien est-il prêt à écouter sa mère qui semble vouloir lui raconter ce qu’elle a toujours tu ?

Un très beau roman sur la difficulté des liens entre parents enfants qui, comme dans cette histoire, sont un obstacle au bonheur…

L’écriture subtile de l’auteur nous entraîne sur le chemin délicat de la renaissance d’un homme meurtri par son passé.  

4e de couverture :

 

Le fils d'une vie

Julien doit prendre la route pour Argelès-sur-Mer. Cela fait près de trente ans qu'il n'y est plus retourné. C'est là-bas, sur la plage, qu'il a abandonné son innocence, ses souvenirs d'une enfance heureuse et celui du visage de son père. C'est aussi là-bas que s'est installée sa mère, Louise, depuis plusieurs mois. Elle qui s'était promis de ne plus y remettre les pieds non plus. Ce trajet qui le ramène vers son passé, Julien n'a d'autre choix que de l'emprunter : sa mère a disparu. Du moins l'a-t-il cru, car elle est bien dans son appartement lorsqu'il arrive. À quoi joue-t-elle ? Louise veut lui parler. Elle doit lui parler. Mais après tant de silence, y a-t-il encore quelque chose à renouer ?

À travers le portrait de cet homme en route vers son passé, Éric Genetet raconte les silences infranchissables et les blessures vives de l'enfance. Mais au bout du voyage, la lumière inonde la plage entre les larmes et ouvre la voie de la renaissance. L'avenir est toujours à construire. 

 

Mes autres articles sur les livres lus de cet auteur :

 - Tomber

- Et n'attendre personne

- Le fiancé de la lune