mercredi 3 mars 2010

Eärwenn les messagers de la Lande


de Liza Lo Bartolo Bardin aux éditions Laura Mare

C’est une très jolie histoire que nous raconte Liza, celle d’Eärwenn, jeune fille mystérieuse qui, si elle avait vécu à l’époque où l’on brûlait toutes personnes soupçonnées de sorcellerie, aurait probablement connu ce triste sort. Car Eärwenn ressent comme personne l’environnement. Elle capte des ondes, elle voit au-delà des apparences, elle comprend les âmes…
Eärwenn est amoureuse aussi mais a un grand besoin de liberté. Elle se régénère au contact de la nature…

Très vite le lecteur est emporté dans le sillage de cette jeune fille sur les côtes escarpées bretonnes. Liza aime entraîner le lecteur dans des légendes. Elle a une prédilection pour le surnaturel et mélange habilement quotidien et irréalité.

Et puis il y a l’écriture de Liza, une très belle écriture, qui ensorcelle.
Et si Liza était une magicienne ?

4ème de couverture :

Pierrig De Collmeuc, marin breton disparaît en mer, à quelques encablures du Cap Fréhel. Son corps reste mystérieusement introuvable. Sa petite fille Eärwenn, rescapée et témoin de l’accident, surnommée la petite fée de la lande, et son amoureux Thierry, jeune journaliste et romancier parisien, entament un an plus tard une recherche qui les entraîne dans les galeries souterraines creusées par les templiers, entre le Fort La Latte et la chapelle de Saint Sébastien. Aidée par les « messagers » de la lande, Eärwenn s’oppose à un énigmatique personnage, le vieux Charles-Henri de la Hunaudaye, féru d’histoire et d’archéologie.
Récit d’amour et d’aventure, cette fiction emporte le lecteur à travers le temps et l’espace, dans une quête de la vérité pas toujours lumineuse… avec pour fil conducteur le protocole secret de la prophétie de Jean de Jérusalem et les secrets de la lande aux mirages, au cœur d’un territoire breton imprégné de mystères et d’énigmes heureusement jamais résolus.

Aucun commentaire: